Fauville en Caux > LES EQUIPEMENTS

La station d'épuration

Une station de retraitement des eaux nouvelle génération

La ressource en eau

Le pôle Eau de Fauville-Ouest en c½ur de Caux:

1. Une nouvelle station d’épuration
C’est le 9 mars dernier que l’académicien, Erik Orsenna, auteur de « L’avenir de l’eau », a inauguré la  nouvelle station d’épuration, appréciant ainsi ses qualités environnementales et paysagères.
La commune de Fauville en Caux a anticipé la Directive Cadre Européenne sur les Eaux Résiduaires Urbaines en mettant en conformité ses installations avant le 31 décembre 2011. Elle a réalisé les études préalables et la maîtrise d’½uvre de façon à  pallier les dysfonctionnements de l’ancienne station d’épuration et à prendre en compte les besoins futurs en assainissement en fonction des caractéristiques environnementales.  Le projet initial qui ne prévoyait que les traitements des eaux usées de Fauville et de Ricarville a été modifié pour intégrer les eaux urbaines du Syndicat d’assainissement d’Hattenville Yébleron mutualisant ainsi la construction de ces ouvrages et rationalisant les coûts d’investissement et de fonctionnement.

Les travaux d’un coût de plus de 3,5 millions d’euros HT ont débuté en avril 2010. Ils comprennent la construction d’une station de traitement performante sur un nouveau site à proximité de l’ancienne station d’épuration et d’un bassin de rétention recueillant les eaux de Fauville en Caux et de Ricarville. Elle collectera les eaux usées des communes d’Hattenville et Yébleron dès l’achèvement des réseaux de transfert prochain.

Avec un traitement biologique pour rendre les eaux propres à la nature

L’usine de traitement d’une capacité de 1350 m3/jour, applique une méthode dite « à boues activées» mettant en ½uvre un procédé biologique pour le traitement des eaux usées. Cette technique est particulièrement appropriée pour des eaux usées domestiques. Cette station dispose d’une capacité de 5.900 équivalents habitant soit près de 3 fois la capacité de l’ancienne station.

La station traite les eaux usées en plusieurs étapes ; à chaque étape le dispositif est conçu pour extraire progressivement les différents polluants contenus dans les eaux.
La maîtrise des nuisances olfactives est également innovante : le process permet, outre les pré-traitements classiques, de collecter l’air vicié  pour le traiter sur un filtre biologique végétalisé permettant d’aboutir à une véritable désodorisation dite verticale. Quant aux boues, elles sont déshydratées de façon naturelle sur des lits plantés de roseaux. La plateforme nationale « Plantes&Cités » assure la conduite de cette expérimentation.

Par ailleurs, la commune de Fauville, en tant que maître d’ouvrage, a souhaité sensibiliser ses administrés sur l’engagement de la collectivité pour améliorer et limiter les rejets dans l’environnement. Les ouvrages sont visibles par tous grâce à la réalisation d’un parcours didactique  prévu en amont du projet par le groupement de maîtrise d’½uvre. Folius Ecopaysage assure . Ces entreprises ont ainsi accompagné la commune de Fauville en Caux dans sa communication auprès du public avec des panneaux explicatifs accessibles dès le centre ville, destinés à informer et sensibiliser les visiteurs sur le process de traitement des eaux. Ce circuit sera prolongé prochainement et inclura la future usine d’eau potable.

L’esthétique des ouvrages a été privilégiée.  L’architecte a conservé la forme circulaire pour la réalisation des locaux techniques. Les aménagements paysagers sont particulièrement soignés avec le souci de s’intégrer au paysage local. Dès la conception, il avait été également prévu que l’entretien des aires d’infiltration d’une superficie totale de 18.000 m² soit réalisé par des moutons.

Les solutions mises en ½uvre sur la station de Fauville en Caux démontrent la volonté de la commune de préserver les milieux naturels et la ressource en eau sur le territoire.

« Disposer des meilleures installations pour traiter des eaux usées produites par les activités économiques et domestiques pour les rendre dans un état soutenable au milieu naturel, voilà résumé tout le programme de ces aménagements, inscrit a l'Agenda 21 de la Commune »

Jean-Marc Vasse,
Maire de Fauville-en-Caux.

2. Une nouvelle unité de traitement de l’eau

Pour une meilleure qualité de l’eau.

Le forage de Fauville, situé route de Ricarville, alimente la commune de Fauville en Caux et occasionnellement le syndicat de Foucart-Alvimare.
Depuis le 9 mai 2008, deux arrêtés préfectoraux successifs permettent de distribuer une eau destinée à la consommation humaine, dépassant la limite de qualité de 50mg/l pour les nitrates en la déconseillant tout de même aux femmes enceintes et aux nourrissons. Des pics concernant la concentration en pesticides ont également été constatés.
Compte-tenu de cette dégradation de la qualité des eaux par les nitrates et les produits phytosanitaires, le forage de Fauville a été déclaré captage « Grenelle Environnement » parmi les 12 captages de Seine-Maritime (400 en France)dont la ressource doit être protégée d’ici 2012. Le captage « Grenelle » implique d’une part, des études du Bassin d’Alimentation de Captage dont le périmètre est désormais défini et d’autre part, un programme d’actions visant à le protéger contre les pollutions diffuses et améliorer durablement sa qualité.

Création du syndicat mixte de production d’eau potable « Fauville-Ouest en C½ur de Caux »
Parallèlement aux études de protection du captage, la ville de Fauville et les deux syndicats d’eau potable voisins de Foucart-Alvimare et d’Hatteville-Yébleron ont décidé de regrouper leurs moyens au sein d’un nouveau syndicat mixte de production d’eau potable et de construire une nouvelle unité de traitement de l’eau.
La ressource de Fauville sera traitée pour 120m3/h pendant 20 heures. Trois paramètres devront être pris en compte dans le traitement de l’eau: la turbidité, les pesticides et les nitrates.
L’eau traitée sera stockée dans des bâches puis renvoyée vers chacun des châteaux d’eau de Fauville en Caux, Yébleron et Cléville. De nouveaux réseaux seront créés, pour emmener l’eau brute captée du forage situé sur la route de Ricarville vers l’unité de traitement d’eau potable ; d’autres réseaux seront créés pour renvoyer l’eau traitée vers les réservoirs des trois communes avant d’être distribuée auprès de 6 800 habitants en 2010 (estimés à 7810 en 2030).

La future station de traitement d’eau potable sera construite à proximité de la nouvelle station d’épuration afin de regrouper tous les équipements consacrés au traitement de l’eau et des eaux usées sur un même site. Le chantier a commencé en avril 2012 pour s’achever fin 2013.
Les travaux de la construction de l’usine de traitement de l’eau potable, estimés à près de 4,5 M¤ HT  (hors coût des réseaux) seront subventionnés par l’Agence de L’Eau, le Département de Seine-Maritime qui a retenu cette opération  dans le cadre du COGE 2011 ainsi que le nouveau syndicat de production d’eau potable.
Cette nouvelle unité de traitement de l’Eau représentera un outil performant pour les usagers et s’intégrera parfaitement dans le paysage constituant avec la nouvelle station d’épuration un pôle « Eau ». Il présentera un caractère pédagogique et pourra être visité par le grand public. Ce projet s’inscrit dans la mise en ½uvre de l’Agenda 21. La préservation de la ressource en eau est un enjeu majeur de la politique de développement durable que la commune de Fauville a engagé il y a plus de 10 ans avec le suivi agronomique des cultures.

AVIS AUX JEUNES DE 16 ANS : RECENSEMENT OBLIGATOIRE EN MAIRIE

Tous les jeunes âgés de 16 ans doivent se présenter en mairie pour se faire recenser, selon les périodes suivantes : au cours du 1er trimestre pour les jeunes nés du 01/01/2001 au 31/03/2001. Se munir du livret de famille.

News Association
CCAS

CCAS : Logements à louer

Le Centre Communal d'Action Sociale de Fauville en Caux loue des studios F1bis, au sein des deux résidences pour personnes âgées de plus de 60 ans, situées au 164 rue des Jardins, d'une part, et au 75 rue de la Cour Souveraine, d'autre part.
Pour tous renseignements, contacter la mairie de Fauville en Caux au 02.35.96.74.11.

VESTI BOUTIQUE

797 rue Charles de Gaulle à Fauville en Caux - Tél : 02.35.95.33.94

La Vesti Boutique,  est ouverte à tous : mardi, mercredi et jeudi : 14h-17h et le vendredi et samedi : 10h-12h

REVISION DU PLAN D'OCCUPATION DES SOLS EN PLAN LOCAL D'URBANISME

Il sera procédé à une enquête publique sur les dispositions du Plan Local d'Urbanisme de la commune de Terres-de-Caux, commune déléguée de Fauville en Caux, du 06 mars 2017 au 04 avril 2017 inclus.

Les pièces du dossier ainsi qu'un registre d'enquête à feuillets non mobiles, coté et paraphé par le commissaire enquêteur, seront déposés à la mairie de Terres-de-Caux pendant 30 jours consécutifs du 06/03/2017 au 04/04/2017 inclus.

Retrouvez toutes les infos sur la page dédiée en cliquant sur le bouton ci-dessous.